Scénario probable de l'effondrement économique, social et culturel

L’événement déclencheur pourrait être, par exemple: le bombardement de La Mecque par des extrémistes, l’utilisation de l’arme nucléaire par d’autres types d’extrémistes comme les talibans au Pakistan ou même, ce qui pourrait paraître plus gentil, une longue paralysie de l’administration fédérale américaine par un refus d’augmenter leur plafond de la dette, ce qui mettrait au chômage plusieurs centaines de milliers de fonctionnaires. Ce pourrait être aussi l’augmentation des taux d’intérêt qui mettraient à la rue des millions de propriétaires déjà très, très endettés.

Du temps de Christophe Colomb, les effondrements se faisaient à pas de tortue car les Caravelles ne naviguaient pas rapidement et les nouvelles étaient souvent de "vieilles nouvelles".  Aujourd'hui, les Caravelles sont Internet et les télévisions qui diffusent à la vitesse de Leclerc !  Hors, on sait que l'augmentation de la vitesse de propagation des nouvelles augmente considérablement les mouvements de foule.  C'est comme dans un stade bondé de monde. Si une personne crie "fuyez", ce sera presque automatiquement la panique alors que dans une place où il y a peu de monde et de l'espace pour respirer, il y a beaucoup moins de chance de créer un mouvement de foule !


Comment ça risque de se passer:
- La bourse va commencer à descendre drastiquement et les boursicoteurs vont faire ce qu'ils croient être le mieux pour eux: délaisser les actions
  afin d'acheter de l'or;
- Après un moment, et les nouvelles aidant, la panique boursière va s'itensifier;
- Fermeture de la bourse en quelques heures ou même quelques minutes;
- Les banques systémiques ayant vendu des milliers de milliards de produits dérivés contre toutes les catastrophes possibles, elles vont se trouver étranglées par
  les revendications des détenteurs de ces titres.
- En quelques heures, l'opinion publique va être alertée, et il va y avoir bankrun (les gens veulent massivement retirer leur argent des banques) et ceci
   est d'autant plus vrai que des pays, telle que la France, ont votés des lois leur permettant de ponctionner joyeusement les détenteurs de comptes
   chez les banques qui seraient menacées de faillite!
- Pratiquement toutes les banques vont devoir fermer leurs portes, supposément "temporairement";
- Vous n'aurez plus accès à vos coffrets de sureté;
- Si vous détenez de l'or ou de l'argent, personne n'en voudra en raison que ces métaux ne se mangent pas!
- Les gouvernements vont tenter de remédier à la catastrophe en réabaissant les taux d'intérêt près de zéro, en imprimant encore des milliers de milliards
   par leurs banques centrales afin de rétablir la possibilité de prêts commerciaux;
- La confiance des industriels et des commençants va simplement s'effondrer et ils n'emprunteront plus;
- De toute façon, les banques n'auront plus la capacité de prêter quoi que ce soit puisqu'elles seront fermées;
- Les industries vont suspendre tous leurs investissements dans tous leurs projets et commencer des mises à pied massives, ce qui aggravera
   considérablement le problème;
- Les gouvernements vont se voir submergés par les demandes d'aide;
- Les grandes agences de notation vont relever considérablement les cotes de crédit de tout ce qui bouge encore ;
- Les tentatives d'emprunts gouvernementaux vont se faire à des taux usuraires, ce qui va faire exploser toutes les dettes;
- Les prêteurs n'auront plus la capacité de soutenir les gouvernements parce que leurs pertes auront été gigantesques et que la
  confiance dans le système va s'effondrer;
-Si une seule banque dite systémique fait faillite (trop grosse pour faire faillite), elle va entraîner dans son sillage toutes les autres. 
  C'est pour ça qu'on les appelle les banques systémiques. Les gouvernements n'ayant plus aucun moyen de les sauver, elles
  n'auront d'autre choix que de fermer leurs portes. Pour comprendre cette réalité, FAITES JOUER LA VIDÉO DE L'ARTICLE
  L'Hydre mondial
, vers la fin de la page de la première partie de l'effondrement: http://www.effondrement-economique.com/fr/Effondrement-partie-1.html
- Plus de banques, ça veut dire la fin de tout le commerce à travers le monde;
- Plus de commerce, c'est aussi, plus de carburant pour les voitures, les camions, les avions, l'agriculture, l'armée, la police, etc.
- Lorsque les gens auront vidé et parfois même dévalisé les épiceries et autres commerces, ceux-ci ne pourront plus être approvisionnés;
- Il va y avoir recherche de coupables et les groupes extrémistes vont descendre dans les rues avec on sait quoi;
- Les travailleurs qui ont encore un emploi vont le quitter spontanément, parce que personne ne voudra travailler pour avoir des $ qui ne pourront plus
  rien acheter, dont la précieuse nourriture qui deviendra extrêmement rare;
- Lorsque des problèmes comme des pannes électriques vont surgir, le peu de personnel d'entretien qui restera encore en service ne pourra plus
  rétablir le courant;
- Lorsque l'électricité va rendre l'âme, l'eau courante ne fonctionnera plus et les toilettes vont se remplir à raz le bol;
- Les ordures de toutes sortes vont s'accumuler dans les rues;
- Les réseaux de communication (téléphone, internet, télévision, etc) vont tomber en panne les uns après les autres;
- Les centrales nucléaires demandent plusieurs semaines, simplement pour les mettre à l'arrêt temporaire. Il faut pour celà des équipes d'un miliers
  de personnes spécialisées.  Dans la très grande majorité des cas, ces arrêts ne pourront, pas se faire et les centrales vont être laissées à l'abandon.
- Un peu partout sur la planète,  les centaines de centrales abandonnées à leur sort vont se changer en Chernobyl .  Des continents entiers
   vont donc être contaminées et inhabitables, et par les humains, et par les animaux.

  Ça pourrait peut-être se produire la semaine prochaine? Qui sait?
  À vous d'imaginer la suite !